DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le plan "Massue": les interrogatoires ont débuté en Turquie

Vous lisez:

Le plan "Massue": les interrogatoires ont débuté en Turquie

Taille du texte Aa Aa

La quarantaine de militaires turcs arrêtés ce lundi dans les villes d’Istanbul, Izmir et Ankara sont actuellement interrogés par la justice. En cause, leur implication présumée dans un complot visant à renverser l’AKP, le gouvernement islamo-conservateur au pouvoir en Turquie.

Dans ce coup de filet, l’un des plus importants dirigé contre l’armée dans l’histoire du pays, pas moins de 17 anciens généraux dont les ex-chefs de l’aviation et de la marine turque ont été interpelés.

Selon les médias turcs ils sont accusés d’avoir participé au plan dit “massue”. Cette opération
aurait consisté à semer le chaos dans le pays en posant des bombes dans des mosquées. L’objectif aurait été de démontrer l’incapacité de l’AKP à protéger la population et d’ouvrir ainsi la voie à un coup d’Etat.

Ils sont également soupçonnés, toujours selon la presse turque, d’avoir voulu abattre l’un de leurs avions militaires pour provoquer un conflit armé avec la Grèce et déstabiliser ainsi le gouvernement turc.

L’armée nie tout en bloc.