DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les premières victimes du déluge enterrées à Madère

Vous lisez:

Les premières victimes du déluge enterrées à Madère

Taille du texte Aa Aa

Le petit cimetière de San Antonio a accueilli mardi les premières obsèques des victimes du déluge qui s’est abattu samedi sur l‘île portugaise de Madère. Notamment l’enterrement d’un pompier qui, après avoir sauvé cinq personnes, a été emporté par le courant en voulant en aider une sixième…

Parallèlement, les opérations de déblaiement se poursuivent dans la principale ville de l‘île, Funchal. Bulldozers et pelleteuses charrient des tonnes de gravats et s’efforcent de désengorger les cours d’eau qui traversent la commune. Progressivement, d’autres secteurs de l‘île devront être secourus. Certains villages sont encore privés d’eau et d‘électricité.

Au fil des jours, l’espoir de découvrir des survivants s’amenuise. Le président du gouvernement régional lui-même a estimé que les disparus pourraient avoir été “emportés dans la mer”. Sans grande chance dès lors de les retrouver.

Le dernier bilan officiel fait état de 42 morts, une dizaine de disparus et 18 blessés hospitalisés.
Alors que plusieurs centaines de personnes sont sans-abri.