DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'assassinat de Mahmoud al-Mabhouh à Dubaï fait des vagues jusqu'en Australie

Vous lisez:

L'assassinat de Mahmoud al-Mabhouh à Dubaï fait des vagues jusqu'en Australie

Taille du texte Aa Aa

Le chef de la diplomatie australienne a convoqué l’ambassadeur d’Israël aujourd’hui pour qu’il explique comment trois passeports australiens ont pu être utilisés par le groupe qui a tué le responsable du Hamas le 19 janvier. Stephen Smith a lancé un avertissement à Israël.

“Si les résultats de l’enquête nous conduisent à la conclusion que la fraude aux passeports australiens a été d’une façon ou d’une autre commanditée ou couverte par des responsables israéliens, alors l’Australie ne considèrera pas cela comme un acte amical,” a déclaré le Ministre australien des affaires étrangères.

La police de Dubaï accuse les services secrets israéliens du Mossad d‘être derrière l’assassinat de Mahmoud al-Mabhouh. Hier elle a annoncé avoir identifié 15 suspects supplémentaires porteurs de passeports occidentaux. Ils sont 26 au total, dont, côté européen, douze britanniques, six irlandais, quatre français et un allemand.

Les vrais détenteurs de ces passeports vivent tous en Israël mais n’auraient rien à voir avec cette affaire.

Lundi, l’Union européenne a fermement condamné l’usurpation de l’identité de ses ressortissants. Mais s’est gardée de mettre Israël directement en cause. L’Etat hébreu n’a ni confirmé ni démenti être impliqué dans cet assassinat.