DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce et l'Allemagne tentent de dissiper leur brouille

Vous lisez:

La Grèce et l'Allemagne tentent de dissiper leur brouille

Taille du texte Aa Aa

Athènes et Berlin veulent en finir avec les insultes.

Une mise au point nécessaire après les critiques des médias allemands sur les difficultés budgétaires actuelles de la Grèce, accusée notamment, d’avoir triché lorsqu’elle a rejoint la zone euro, mais aussi les reproches du vice-premier ministre grec sur le passé nazi de l’Allemagne.

Le président du Parlement grec a convoqué l’ambassadeur allemand pour une explication : “de nombreux articles, a affirmé Filippos Petsalnikos, qui ont relayé différentes affirmations donnent une image faussée de la Grèce et comportent beaucoup de choses inexactes et de contre-vérités.”

L’ambassadeur d’Allemagne a exprimé des regrets pour les articles jugés offensants et défendu le sérieux des médias de son pays. D’après Wolfgang Schultheiss, “ces articles, ou cet article en particulier, ne doivent pas être mis dans le même sac que le reste de la presse allemande qui fait preuve d’un très grand sérieux et s’appuie sur des informations exactes pour traiter de l’actualité de la Grèce.”

D’après de récents sondages, les contribuables allemands ne veulent pas payer pour renflouer la Grèce.

Les Grecs qui étaient dans les rues ces derniers jours refusent eux, de faire les frais des mesures d’austérité annoncées par leur gouvernement.

L’Union européenne presse le pays de réduire drastiquement son déficit budgétaire et sa dette.