DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inquiétude de Turcs face à l'offensive judiciaire au sein de l'armée

Vous lisez:

Inquiétude de Turcs face à l'offensive judiciaire au sein de l'armée

Taille du texte Aa Aa

Davantage d’information et de transparence. C’est ce que souhaitent des Turcs face à l’offensive judiciaire menée ces derniers jours dans les rangs de l’armée en Turquie. L’enquête sur un complot présumé s‘élargit. 18 autres militaires ont été arrêtés hier, ce qui relance les inquiétudes sur une possible épreuve de force entre le gouvernement islamiste modéré et les forces armées qui se veulent garantes de la laïcité.

“Nous suivons ces raids avec angoisse, en tant que citoyens, raconte un Turc à Ankara. Vu qu’ils n’informent pas les citoyens, tout le monde se demande comment ça va finir. Et nous sommes tous inquiets”. “Je crois que de telles enquêtes, pré-enquêtes devraient se faire plus ouvertement, dit cet autre résident. Ils devraient informer davantage le public”.

Tard hier soir, un tribunal d’Istanbul a inculpé et écroué deux ex-généraux, dont l’un a été présenté comme le cerveau du présumé complot pour faire chuter en 2003 le gouvernement. “Personne n’est au-dessus des lois” a lancé hier le Premier ministre. L’opposition, elle, dénonce “un coup d‘état civil”.