DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Chiliens dorment dans les rues de Santiago 24h après le séisme

Vous lisez:

Les Chiliens dorment dans les rues de Santiago 24h après le séisme

Taille du texte Aa Aa

Des centaines de personnes effrayées par les répliques qui ont suivi ont décidé de passer la nuit dans les rues. Le séisme a fait au moins 300 morts et deux millions de sinistrés, c’est l’un des plus puissants qu’ait connu la région.

“Nous sommes une douzaine dehors, on habite au troisième étage, et on a été balancés de droite à gauche pendant le tremblement de terre. J’ai vraiment peur de retourner à l’intérieur.” déclare un habitant de Santiago

Dans la ville de Dichato à l‘épicentre situé à 500 km au sud de la capitale Santiago, il ne reste quasiment rien. Les dégâts sont spectaculaires, maisons détruites, voitures écrasées sous les décombres, routes éventrées et ponts détruits.
La mer a été comme soulevée par le séisme racontent des survivants.

Le tremblement de terre a certes été plus violent que celui de magnitude 7, qui a ravagé Haïti le 12 janvier dernier. Mais le Chili, l’un des pays les plus développés d’Amérique latine, est beaucoup mieux préparé pour faire face à un séisme d’une telle ampleur.