DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire des lieux saints: l'Autorité palestinienne ne lâche pas

Vous lisez:

Affaire des lieux saints: l'Autorité palestinienne ne lâche pas

Taille du texte Aa Aa

Pour alerter la communauté internationale, le gouvernement de l’Autorité palestinienne s’est réuni à Hébron en Cisjordanie et non à Ramallah.

Une action symbolique destinée à dénoncer le projet d’Israël d’ajouter deux monuments de Cisjordanie à la liste des sites historiques de l’Etat hébreu.
Selon les Palestiniens, la décision du gouvernement israélien n’a rien de favorable à la reprise des négociations de paix.

“Dans sa dimension politique, c’est une violation claire du droit international” a déclaré le Premier ministre palestinien Salam Fayyad. “Cela concerne des monuments qui se trouvent sur les territoires occupés par Israël depuis 1967.”

Le Caveau des Patriarches, ou mosquée d’Ibrahim pour l’Islam, se trouve à Hébron. C’est un site révéré à la fois par les juifs et les musulmans. L’autre monument est le tombeau de Rachel à Bethléem.

L’annonce du projet la semaine dernière a provoqué de vives tensions entre les deux confessions.
Hier, dimanche, dans l’enceinte de la Mosquée d’al Aqsa à Jérusalem, des affrontements ont éclaté entre une vingtaine de Palestiniens et la police israélienne.