DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : la tempête Xynthia et la fragilité des digues

Vous lisez:

France : la tempête Xynthia et la fragilité des digues

Taille du texte Aa Aa

En France, les dégâts causés par la tempête Xynthia ont mis en lumière la fragilité de certaines digues. Sur la façade atlantique, notamment en Charente-maritime et en Vendée, plusieurs de ces constructions n’ont pas résisté aux fortes marées de ce week-end. C’est le cas à l’Aiguillon-sur-Mer, une des villes les plus affectées par la tempête et l’inondation qui a suivi. La digue était vieille de plus de deux siècles. “Elle a été construite en 1784”, précise une des habitantes. Elle ajoute que “depuis, il aurait sans doute fallu l’entretenir un petit peu !”

Un autre résident y va aussi de son commentaire : “la digue, ils l’ont rafistolée, ils l’ont refaite par petits morceaux, et un jour ou l’autre, ça devait lâcher. Moi, je ne suis pas surpris !”

Les autorités estiment qu’il faudra plus de 130 millions d’euros pour réparer et renforcer ces digues.

Par ailleurs, le gouvernement a signé ce lundi l’arrêté de catastrophe naturelle pour les quatre départements les plus touchés. Le texte doit paraître ce mardi au journal officiel. Cela permet d’enclencher la procédure d’indemnisation des victimes.

Le dernier bilan de la tempête s‘élève à 51 morts.