DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hillary Clinton médiateur pour les Malouines

Vous lisez:

Hillary Clinton médiateur pour les Malouines

Taille du texte Aa Aa

L’Argentine a demandé l’aide des Etats-Unis pour trouver une issue au conflit des îles Malouines.
En tournée en Amérique du Sud, la secrétaire d’Etat amériaine Hillary Clinton s’est rendue à Buenos Aires. Elle s’est entretenue avec la présidente Christina Kirchner et a proposé une médiation avec le Royaume-Uni. Argentins et Britanniques se sont fait la guerre en 1982 pour l’archipel des Malouines. L’enjeu : le pétrole.

“Nous voulons encourager les deux parties à discuter”, a déclaré Hillary Clinton lors d’un point presse. “Faciliter un dialogue est la meilleure façon de procéder. Nous n’avons ni ne voulons avoir de véritable rôle dans ce qu’ils décideront entre eux. Il faut encourager ce type de discussions, elles sont nécessaires.”

Malgré sa défaite dans une guerre qui coûta la vie à 649 soldats argentins et 255 britanniques en 1982, l’Argentine continue de revendiquer la souveraineté sur ces îles de l’Atlantique sud situées à 500 km de ses côtes, mais occupées depuis 1833 sous le nom de Falklands par le Royaume-Uni. Fin 2009, elle les a même déclaré “territoire national argentin”. Ce que récuse Londres.

Ce sont les opérations de prospections d’une compagnie pétrolière britannique entamées fin février qui ont ravivé la querelle.

Les réserves sous-marines de pétrole au large des Malouines sont estimées à 60 milliards de barils.

En comparaison, celles de la Mer du Nord représentent 40 milliards de barils.