DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

J-100 pour la Coupe du monde de football


Afrique du Sud

J-100 pour la Coupe du monde de football

Le président de la FIFA, Sepp Blatter était à Durban ce mardi pour une tournée d’inspection. La plupart des stades sont achevés, les structures d’accueil aussi, de quoi rassurer les instances du football pour qui le choix de l’Afrique du Sud s’avère finalement payant malgré les craintes et les critiques qui ont émaillé toute la préparation.

“Tout le chemin parcouru depuis 6 ans a été pavé de confiance mais aussi de patience. Nous avons beaucoup travaillé pour changer les mentalités convaincre et faire accepter l’idée aux gens de la FIFA qu’ils se devaient de rendre à l’Afrique ce qu’elle nous a offert par le passé. Non seulement au monde mais aussi au football.” a déclaré Sepp Blatter.

Depuis l’attribution du Mondial en 2004, l’Afrique du Sud a dépensé 3 milliards d’euros pour faire de cet évènement une réussite.
Cinq nouveaux stades sont sortis de terre et cinq autres ont été rénovés. Fleuron de ces stades le
Soccer City de Johannesburg, une enceinte de près de 95.000 places où se dérouleront notamment le match d’ouverture et la finale.
Mais de nombreux dossiers restent à régler, en particulier celui des transports, ou de la sécurité.

Le premier match opposera le 11 juin à 16h, les Sud Africains aux Mexicains. Selon un sondage publié récemment, environ 86% des Sud Africains attendent avec impatience le coup d’envoi. Un chiffre rassurant pour les autorités à qui il reste donc 100 jours pour motiver tout un peuple.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

France

Medvedev à Paris : le Kremlin ouvre les bras aux entreprises françaises