DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Renforts militaires à Concepcion, des groupes d'autodéfense s'organisent

Vous lisez:

Renforts militaires à Concepcion, des groupes d'autodéfense s'organisent

Taille du texte Aa Aa

Une atmosphère de guerre civile règne dans la ville chilienne de Concepcion. Les militaires se sont déployés en plus grand nombre pour ramener le calme, éviter les pillages et assurer la sécurité des sinistrés.

Deux jours après le séisme qui a ravagé la plus grande partie de la ville, la durée du couvre-feu a été portée à dix-huit heures, de la tombée de la nuit au lendemain midi.
Les forces de l’ordre ont dû procéder à des arrestations car des dizaines de magasins ont été attaqués.

Les habitants, qui ont encore des biens, sont obligés de s’organiser pour protéger leurs maisons éventrées:
“Nous devons nous défendre nous-même avec des bâtons, avec tout ce qu’on peut trouver, à tout moment on entend des tirs, des coups de feu, la situation est terrible.”

Le jour, les recherches de survivants se poursuivent. A Concepcion, les pompiers espèrent pouvoir secourir 30 à 40 personnes prises au piège dans ce bâtiment qui tient encore debout malgré de fortes répliques.
Le séisme et le raz-de-marée ont tué plus de 720 personnes dans les villes de la côte chilienne.
Selon les autorités, un million et demi de logements ont été endommagés.