DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visite de Medvedev en France

Vous lisez:

Visite de Medvedev en France

Taille du texte Aa Aa

Le président russe Dmitri Medvedev, reçu ce lundi à l’Elysée par le président français Nicolas Sarkozy, s’est déclaré prêt à discuter de sanctions à l’encontre de l’Iran, soupçonnée de vouloir se doter de l’arme atomique. Des sanctions pour lesquelles les Occidentaux, et en particulier la France et les Etats-Unis, cherchent à obtenir l’accord de la Moscou au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.

“La Russie est prête, avec nos autres partenaires, à discuter de la question des sanctions. Mais ces sanctions doivent être bien ciblées. Et elles ne devraient pas viser les populations”, a dit le président russe.

Le président français a, de son côté, défendu sa décision, qui a inquiété plusieurs pays, dont les Etats-Unis, les Etats baltes et la Géorgie, de discuter de la livraison de navires militaires à la Russie, les Mistral.

“ Nous avons décidé s’agissant du BPC (bâtiment de Projection et de Commandement) Mistral que la France et la Russie entreraient à partir d’aujourd’hui en négociations exclusives sur 4 BPC Mistral. Et c’est l’intérêt de l’Europe que nous ne retombions pas dans cette période si difficile que fut la Guerre froide”.

Enfin, ce premier jour de la visite officielle du président russe a été l’occasion de la signature d’un accord entre GDF-Suez et Gazprom. Le groupe français devrait prendre une participation de 9% dans le capital du projet de gazoduc North Stream, qui acheminera du gaz russe vers l’Europe.