DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Islande : le référendum en question

Vous lisez:

Islande : le référendum en question

Taille du texte Aa Aa

Face à l’hostilité persistante de la population, le gouvernement islandais est à la recherche d’un accord de dernière minute pour éviter un revers au référendum organisé samedi prochain sur l’affaire Icesave.

Un sondage réalisé la semaine dernière indique qu’une grande majorité des Islandais serait prête à voter non à l’accord financier international de remboursement sur Icesave, la banque islandaise qui a fait faillite en 2008.

Le gouvernement tente depuis plusieurs semaines de renégocier le deal, et espère aboutir dans les prochaines heures.

“Je pense que nous devons évaluer la situation. Cela va dépendre de ce qui va se passer, aujourd’hui, et demain, si nous tenons quelque chose de tangible. Si c’est le cas, nous réfléchirons alors si nous poursuivons avec ce référendum”, explique la cheffe du gouvernement.

Le litige sur Icesave porte sur le remboursement de 3,8 milliards d’euros à Londres et La Haye, qui avaient avancé cet argent pour indemniser plus de 340.000 citoyens néerlandais et britanniques, lésés par la faillite de la banque en ligne.

Les gouvernements de ces deux pays veulent conditionner la reprise de l’aide du Fonds monétaire international (FMI) à l’Islande à la résolution de cette affaire.

Ainsi, faute d’accord et en cas de non au référendum, la reconstruction de l‘économie d’un pays très durement touché par la crise financière, pourrait se faire attendre.