DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police italienne démantèle un trafic d'armes vers l'Iran

Vous lisez:

La police italienne démantèle un trafic d'armes vers l'Iran

Taille du texte Aa Aa

Un trafic d’armes vers l’Iran a été démantelé ce mercredi en Italie. Cinq Italiens et deux Iraniens – dont un journaliste – ont été interpellés. Deux autres sont recherchés. Les quatre suspects iraniens travailleraient pour les services secrets de leur pays.
La brigade financière de Milan a mis en échec un projet de livraison de projectiles anti-chars, de composants de bombes incendiaires entre autres. Or l’exportation d’armes vers l’Iran est extrêmement réglementée, voir interdite, notamment les armes dites à double usage, civil et militaire.

“Le matériel – des armes et des objets à double usage dont la vente est interdite – n‘était pas directement envoyé en Iran. Parce que cela aurait été interdit et immédiatement découvert. Le matériel était envoyé grâce à un système triangulaire avec plusieurs étapes successives à Londres, en Roumanie, en Suisse et aux Emirats Arabes Unis”, a expliqué le procureur antiterroriste Armando Spataro.

Les autorités suisses, roumaines et britanniques ont collaboré avec leurs homologues italiennes. Au total, huit mois d’enquête ont été nécessaire pour bien décortiquer le mécanisme du trafic et y mettre un terme.