DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers une reprise indirecte des négociations de paix au Proche-Orient ?

Vous lisez:

Vers une reprise indirecte des négociations de paix au Proche-Orient ?

Taille du texte Aa Aa

Le processus de paix au Proche-orient prend une nouvelle tournure. Le 22 septembre dernier à New York, Barack Obama avait tenté de relancer de manière directe les négociations entre le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et le chef de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas, des négociations au point mort depuis plus d’un an.

Nouveauté aujourd’hui, le négociateur palestinien Saëb Erakat, accepte l’idée de négociations indirectes entre Israéliens et Palestiniens, pour une durée de 4 mois, sous médiation américaine.

L’annonce a été faite ce mercredi en plein sommet des ministres arabes des Affaires étrangères, réunis depuis hier au Caire.

Israël, qui a appelé à une reprise immédiate des négociations, a accueilli très favorablement cette idée.

Un problème, et pas des moindres, risque pourtant de freiner les négociations, celui de l’arrêt de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Les Palestiniens en ont toujours fait une condition à la reprise des pourparlers.

Mais Israël a toujours rejeté cette demande.