DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une coalition seule ne pourra former un gouvernement irakien, selon Ibrahim al-Jaafari

Vous lisez:

Une coalition seule ne pourra former un gouvernement irakien, selon Ibrahim al-Jaafari

Taille du texte Aa Aa

Pas moins de 86 listes sont sur la ligne de départ des législatives irakiennes. A l’arrivée, il faudra forcément des coalitions pour former un gouvernement. Les chiites comme l’actuel Premier ministre Nouri al-Maliki ont atténué leur force en se divisant en deux blocs.
“On a assisté à un bouleversement complet dans les coalitions ces derniers jours. Quel sera l’impact de ces changements après les élections ?” a demandé Ali Takash d’Euronews à l’ex-Premier ministre irakien Ibrahim al-Jaafari.

“La Constitution irakienne donne droit au groupe parlementaire le plus puissant de nommer le Premier ministre de son choix mais dans ces élections, un groupe seul n’obtiendra pas la majorité des voix, répond Ibrahim al-Jaafari. Il aura besoin d‘être soutenu par un autre bloc pour créer une coalition au sein du prochain Parlement. C’est pour cela que naîtront d’autres coalitions à la suite du scrutin de dimanche. Ces coalitions devront se mettre d’accord pour trouver un candidat afin qu’il devienne le prochain chef du gouvernement irakien”.