DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reconnaissance du génocide arménien : la Turquie met en garde les Etats-Unis

Vous lisez:

Reconnaissance du génocide arménien : la Turquie met en garde les Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

La décision d’une commission parlementaire américaine de qualifier de génocide les massacres d’Arméniens sous l’empire Ottoman, a conduit Ankara à rappeler son ambassadeur à Washington.

Une réaction soutenue par l’ensemble de la classe politique turque, comme l’exprimaient ce vendredi à Istanbul des militants de gauche.

Parmi eux, Kamer Dogan : “c’est encore un jeu des Etats-Unis. La Turquie n’a jamais commis de génocide, mais nous défendons notre terre,” dit-il.

Le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, a quant à lui qualifié la résolution de “grossière erreur”. “Porter atteinte à nos relations pour servir des intérêts politiques locaux ne fera pas de mal à la Turquie, mais cela endommagera la perspective stratégique des Etats-Unis,” a-t-il prévenu.

Pour toutes ces raisons, la presse, de son côté, veut croire que la Maison blanche ignorera la résolution de la Commission parlementaire.
Nejat Gulunay, résident à Ankara, aussi :
“même si des accusations de génocides sont brandies régulièrement par certaines communautés, les Etats-Unis, en tant qu’alliés de la Turquie, ne vont pas les valider,” estime-t-il.

Selon les arméniens, un million et demi d’entre eux ont péri entre 1915 et 1917, massacrés ou déportés par les ottomans. La Turquie reconnaît jusqu‘à 500.000 morts, mais réfute la thèse d’une campagne d’extermination.