DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En dépit des attentats, les Irakiens sont allés voter

Vous lisez:

En dépit des attentats, les Irakiens sont allés voter

Taille du texte Aa Aa

Les Irakiens votaient ce dimanche. Ce scrutin législatif a été marqué par des violences. Au moins 38 personnes ont trouvé la mort dans des attentats, dans différentes villes du pays. Ces attaques sont imputées à Al-Qaïda. Le mouvement terroriste avait menacé de mort quiconque irait voter. Et pourtant, un important dispositif de sécurité avait été mis en place. Des dizaines de milliers de policiers étaient déployés.

Un des premiers à accomplir son devoir de citoyen a été le président Jalal Talabani. Les Irakiens devaient désigner leurs 325 députés pour un mandat de quatre ans.

Parmi les deux listes favorites, il y a celle conduite par l’actuel Premier ministre Nouri Al-Maliki. Il occupe ce poste depuis bientôt ans ans. Il revendique son appartenance à l’islam chiite. Son principal adversaire est Iyad Allawi, ancien chef du gouvernement. Il dit représenté un courant laïc.

Lors des dernières législatives en 2005, une grande partie des sunnites avait boycotté le scrutin. Cette fois, ils avaient annoncé qu’ils participeraient largement. On ne dispose pas encore de chiffres sur la participation, mais de nombreux témoins disent avoir vu une grande affluence dans les bureaux de vote.

Ce scrutin est particulièrement suivi par les autorités américaines. Washington a prévu de retirer toutes ses troupes d’ici à fin 2011.