DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le "non" massif au référendum met le gouvernement islandais au pied du mur


Islande

Le "non" massif au référendum met le gouvernement islandais au pied du mur

Le résultat du référendum est sans appel: les Islandais ne veulent pas payer la facture laissée par la banque Icesave. Samedi, ils ont dit “non” à une écrasante majorité qui a dépassé tous les pronostics, plus de 93%. Il faut dire qu’il s’agit de rembourser près de quatre milliards d’euros.

“Je crois que c’est le même genre de message, réagit une Islandaise, que les gens partout dans le monde voudraient donner à leur gouvernement. Nous ne voulons pas payer une dette avec un système qui ne marche pas”. “La population a dit, renchérit un jeune homme, nous ne sommes pas prêts à tomber dans une sorte d’esclavage au service de la dette”.

Ce raz-de-marée du “non” au référendum met le gouvernement islandais au pied du mur. Il va devoir renégocier le remboursement de la dette d’Icesave au plus vite. “C’est très clair, a reconnu le chef du gouvernement de gauche, la loi Icesave a perdu tout effet. Le référendum confirme que notre tâche est maintenant de reprendre nos négociations avec la Grande-Bretagne et les Pays-Bas”. Et comme le temps, c’est de l’argent…Selon certains médias islandais, les pourparlers pourraient reprendre avec Londres et La Haye dès la semaine prochaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une vraie place pour les femmes dans les élections législatives irakiennes