DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les attentes des habitants de Sadr City

Vous lisez:

Les attentes des habitants de Sadr City

Taille du texte Aa Aa

Sadr City, grand quartier populaire du nord est de Bagdad. Ici résident près de trois millions d’habitants, en grande majorité des chiites. La zone a longtemps été un bastion des insurgés obéissant à l’imam radical Moqtada Sadr. Aujourd’hui, les tensions politico-militaires semblent être retombées. Restent les frustrations sociales, résumées par cet homme : “vous voyez les égoûts qui débordent, et l’eau de pluie qui stagne. Personne ne peut circuler dans une rue comme ça, personne ne peut aller au marché. Dès qu’il pleut, les rues sont inondées, avec en plus les eaux usées ! Et puis vous voyez tous les déchets qui trainent… Alors quand on me parle des élections, moi je dis qu’il faudrait désigner un gouvernement qui organiserait des descentes sur le terrain pour voir vraiment de quoi les habitants ont besoin !”

L’Imam chiite Moqtada sadr ne vit plus dans ce quartier. On le dit en Iran. A l’occasion des législatives, il est sorti de son silence pour inviter les Irakiens à voter, afin dit-il d’accélerer le processus de “départ des troupes d’occupation”.