DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Non" massif des Islandais à l'accord Icesave

Vous lisez:

"Non" massif des Islandais à l'accord Icesave

Taille du texte Aa Aa

Les Islandais ont dit massivement non à l’accord financier Icesave lors d’un référendum hier.
Plus de 90% des électeurs l’ont rejeté, selon les résultats partiels annoncés par la télévision publique. Johanna Sigurdardottir, la Première ministre a jugé que ce n‘était pas “un choc pour le gouvernement”.

Reykjavik veut poursuivre ses efforts pour trouver un autre accord avec la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

“C’est évidemment un clair message des électeurs islandais, a reconnu le ministre des Finances. Nous allons voir comment nous pouvons trouver une solution. Car n’oublions pas que les trois pays doivent résoudre ce problème d’une manière acceptable. C’est le travail qu’il nous reste à faire, trouver une solution et le référendum ne change rien à cela.”

L’accord controversé concerne le remboursement par l’Islande entre 2016 et 2024 de 3,9 milliards d’euros. Ce qui représente 100 euros par habitant et par mois pendant 8 ans.

Cette somme a été avancée par la Grande-Bretagne et les Pays-Bas pour indemniser leurs concitoyens lésés par la faillite de la banque en ligne Icesave en 2008.

L’affaire a réveillé un sentiment anti-européen parmi les Islandais alors que Reykjavik a déposé une demande d’adhésion à l’Union européenne.