DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suisse : non des électeurs à l'avocat des animaux et oui à la recherche sur l'être humain

Vous lisez:

Suisse : non des électeurs à l'avocat des animaux et oui à la recherche sur l'être humain

Taille du texte Aa Aa

La gauche et les syndicats ont sabré le champagne en Suisse. Les électeurs ont massivement rejeté par référendum ce dimanche une mesure réduisant leur retraite. Une baisse concernant plus exactement le deuxième pilier du système des retraites suisses, appelé la prévoyance professionnelle. Le rejet est un revers cinglant pour les autorités fédérales et la droite.

Les Suisses ont également refusé d’obliger les cantons à se doter d’un avocat pour les animaux. Là encore, le non a été massif. La proposition émanait de la Protection suisse des Animaux.
Le gouvernement, les partis de droite et entre autres les agriculteurs y étaient opposés.

Enfin, les électeurs ont dit oui, à 77% à un article constitutionnel chapeautant la recherche scientifique sur l‘être humain.

Il précise notamment que les recherches ayant pour objectif de “modifier les caractéristiques de l’embryon ou du fœtus sans rapport avec une maladie” sont illicites.