DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Climat : l'Inde et la Chine s'associe à l'accord de Copenhague

Vous lisez:

Climat : l'Inde et la Chine s'associe à l'accord de Copenhague

Taille du texte Aa Aa

Les deux plus gros pollueurs de la planète ont finalement décidé de s’associer à l’accord sur le climat conclu en décembre à Copenhague. Quelques heures après l’Inde, la Chine a également décidé de franchir le pas.

L’année dernière la COP 15 avait débouché dans la douleur sur un accord à minima à moins de 30 pays sur les 192 présents. De nombreux pays ont choisi d’appuyer les conclusions de Copenhague à posteriori.

L’accord fixe comme objectif de limiter à deux degrés la hausse moyenne de la température de la planète d’ici 2050. Les signataires ont aussi promis 70 milliards de dollars d’aide annuelle aux pays en développement. Mais la COP 15 est restée très évasive sur les moyens d’y parvenir, aucun moyen contraignant n’a été décidé et aucun objectif chiffré que ce soit à court terme ou à long terme.

A Copenhague, l’Inde et la Chine avaient mis en garde contre toute tentative de leur faire accepter des contraintes. Pour les Indiens, les pays riches sont historiquement responsable du réchauffement climatique et c’est pour cela qu’ils doivent financer les pays en développement.
Après l’Inde et la Chine, il ne reste désormais que la Russie, seul grand pays émetteur de gaz à effet de serre, à ne pas s‘être associé à l’accord de Copenhague.