DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : La colère des employés de Total


France

France : La colère des employés de Total

A l’annonce de la fermeture de la raffinerie de Dunkerque, dans les Ardennes, la manifestation d’une centaine de salariés devant le siège de Total à Paris (la Défense) a dégénéré. Certains ont tenté de pénétrer dans les bureaux où se tenait lundi un comité central d’entreprise.

Les employés du site de Dunkerque, en arrêt depuis septembre, refusent la proposition du groupe pétrolier. Total promet de garantir les 370 postes du site. Insuffisant pour les syndicats qui réclament un projet industriel sur le long terme. Des syndicats qui ont prévu de se réunir dans les 48 heures. Un blocage des raffineries et une pénurie de carburant sont à craindre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

100 ans de lutte des femmes pour l'égalité et contre les violences