DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau rebondissement dans le feuilleton du méga-contrat pour la fourniture d'avions ravitailleurs au Pentagone

Vous lisez:

Nouveau rebondissement dans le feuilleton du méga-contrat pour la fourniture d'avions ravitailleurs au Pentagone

Taille du texte Aa Aa

Le groupe américain de défense Northrop Grumman et son partenaire européen Airbus ont retiré leur candidature. Ils estiment que les critères de l’armée de l’Air privilégiant les coûts sur les performances leur sont défavorables.

Voilà qui laisse l’Américain Boeing seul en lice pour ce juteux contrat de 179 appareils évalué à plus de 25 milliards d’euros. Un contrat dont la procédure s‘éternise depuis 2001.

A l’origine, c’est Boeing qui l’avait emporté en 2003 mais la révélation d’une collusion avec une employée du Pentagone avait conduit à son annulation.

Airbus avait remporté le deuxième appel d’offres qui avait lui aussi été annulé après la révélation de plusieurs erreurs dans l‘évaluation des offres concurrentes.

La décision sur l’appel d’offres en cours est attendue durant l‘été.