DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Abus pédophiles : l'Eglise catholique d'Autriche présente des excuses aux victimes

Vous lisez:

Abus pédophiles : l'Eglise catholique d'Autriche présente des excuses aux victimes

Taille du texte Aa Aa

L’Eglise catholique autrichienne joint le choeur des repentants en Europe alors que les allégations d’abus sexuels par des religieux se multiplient.

Trente cas ont été signalés à travers le pays. Hier, le père supérieur d0une abbaye de Salzbourg, Bruno Keller, a démissionné pour avoir agressé un jeune garçon il y a 40 ans.

Des cas ont également été signalés au collège de Kalksburg, un internat de Vienne où a étudié l’artiste multimédia André Heller. Il témoigne.

“Dans mon cas, il n’a pas abusé de moi. J’avais une connexion spéciale avec lui parce qu’il s’approchait de mon lit et touchait ma tête tendrement dans ce dortoir où beaucoup d’enfants dormaient dans des lits militaires, il me donnait du chocolat, ce qui était gentil selon moi, parce que j‘étais toujours en quête de tendresse dans ce centre d’inquisition pour enfants…

Journaliste : c‘était de l’abus sexuel ?

André Heller : Pas pour moi, je n’ai pas été abusé, il m’a juste caressé…”

Aux pays-Bas, l’archevêché a ordonné l’ouverture d’une enquête indépendante sur plus de 350 cas d’abus sexuels présumés par des prêtres. L’Eglise catholique néerlandaise a présenté ses excuses aux victimes.

La réputation de l’Eglise catholique a récemment été ternie par des scandales de pédophilie en Allemagne, en Irlande et aux Etats-Unis.