DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

George Papandréou revendique le soutien de Washington qui ne fait aucune promesse

Vous lisez:

George Papandréou revendique le soutien de Washington qui ne fait aucune promesse

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre grec a été reçu à la Maison Blanche par Barack Obama à l’occasion de la fête d’indépendance grecque.

Papandréou s’est efforcé de convaincre son hôte de l’aider à freiner la spéculation contre la Grèce qui traverse actuellement une grave crise financière. Ce dossier sensible sera examiné au prochain sommet du G20.

“Nous sommes en train de faire ce qu’il faut avec détermination et crédibilité pour conduire notre économie vers une nouvelle ère, une ère viable pour le futur”, George Papandréou.

George Papandréou avait rencontré auparavant Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des Représentants qui a rappelé “la solidarité américaine à l‘égard des grecs dans ce moment difficile”.

Pendant ce temps, à Athènes la crise sociale se poursuit avec des manifestations et des arrêts de travail. Aujourd’hui, les agents des impôts n’iront pas travailler et demain, une nouvelle grève générale est prévue. La seconde en seulement quinze jours pour dénoncer les mesures d’austérité annoncés par le pouvoir.