DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : chahuté par un journaliste, Berlusconi montre les dents


Italie

Italie : chahuté par un journaliste, Berlusconi montre les dents

Silvio Berlusconi se met une fois de plus la presse à dos en Italie. Le Président du Conseil italien s’en est pris à un journaliste free-lance qui l’invectivait sur une affaire de corruption lors d’une conférence de presse à Rome en vue des régionales. Extrait.

“Je ne suis pas seulement un premier ministre, je suis aussi un tycoon et donc j’ajoute ma propre personnalité à celle de l’homme politique…” a commencé Silvio Berlusconi avant d‘être interrompu par le journaliste qui criait sa question du fond de la salle sans attendre son tour.

Adoptant un ton moqueur, Silvio Berlusconi lui a répondu : “vous êtes non seulement en train de passer pour un grossier personnage mais vous vous couvrez de ridicule !”

Mais alors que le journaliste persistait, le premier ministre italien devait lui asséner le coup de grâce :

“je comprends pourquoi vous êtes tellement en colère, c’est parce que chaque fois que vous vous regardez dans le miroir et que vous vous voyez, vous avez déjà gâché votre journée !”

Le ministre de la Défense, Ignazio La Russa, a plus que jamais été à la hauteur de sa fonction en intervenant manu militari pour faire taire le perturbateur. “Tiens-toi tranquille, espèce de malpoli”, lui a-t-il lancé.

Le journaliste, Rocco Carlomagno, a fait savoir qu’il porterait plainte contre le ministre pour agression.

A l’approche des élections régionales, Silvio Berlusconi est au plus bas dans les sondages avec 44 % d’opinions favorables, contre 62% au début de son troisième mandat, en octobre 2008.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentat