DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'hommage des Madrilènes aux victimes du 11-M

Vous lisez:

L'hommage des Madrilènes aux victimes du 11-M

Taille du texte Aa Aa

Dès l’aube, les Madrilènes ont commencé à rendre hommage aux victimes des attentats du 11 mars 2004. A la Gare d’Alacala de Henares, les bougies et les fleurs ont afflué au pied d’un des sites de deuil collectif des Espagnols.

Six ans après, l’atmosphère est encore douloureuse et les questions encore nombreuses. Même si les terroristes jihadistes, trois principaux et une quinzaine de complices, ont été jugés et condamnés, reste des interrogations sur la piste d’abord évoquée de l’ETA, puis d’Al-Qaïda.

A la gare de Santa Eugenia où 16 personnes ont été tuées, les familles sont venues, en train, déposer des bouquets de fleurs blanches. Recueillement aussi à la gare d’El Pozo où 67 personnes ont péri.

Le 11 mars 2004, vers 7h30 du matin, en pleine heure de pointe, dix bombes ont éclaté dans quatre trains en l’espace de quelques minutes.

C’est l’attentat terroriste le plus brutal de toute l’histoire de l’Espagne: 193 personnes sont mortes, près de 2.000 ont été blessées.