DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce paralysée par une nouvelle grève générale

Vous lisez:

La Grèce paralysée par une nouvelle grève générale

Taille du texte Aa Aa

Un trafic aérien totalement interrompu durant 24h, des transports ferroviaires, urbains et maritimes très perturbés, la grève générale, ce jeudi en Grèce, s’annonce très suivie.

Les deux grandes centrales syndicales du pays, regroupant les secteurs privés et publics, organisent le second mouvement de ce type en 15 jours pour protester contre les réformes d’austérité votées par le gouvernement vendredi.

Des mesures socialement injustes pour le représentant syndical Stathis Anestis qui estime que “le peuple et ses besoins sont plus importants que les marchés”.

Pour redresser les finances grecques, le Premier ministre a notamment décidé la coupe quasi-intégrale du quatorzième mois des fonctionnaires. Inacceptable pour les salariés de l’Etat.

De son côté, le patronat soutien la réforme et condamne le mouvement. “Ces grèves ne sont pas une bonne idée, pas même celles qui sont censées nous protéger parce que c’est ce genre de demandes, avancées et acceptées par le système politique ces dernières années, qui nous a plongé dans la dette actuelle”, explique le patron des patrons grecs Dimitris Daskalopoulos.

Athènes n’est pas au bout de ses peines. Selon le patronat, cette année la récession grecque devrait largement dépasser la prévision de – 0,3%.