DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Colère de la Turquie après la reconnaissance du génocide arménien par le Parlement suédois

Vous lisez:

Colère de la Turquie après la reconnaissance du génocide arménien par le Parlement suédois

Taille du texte Aa Aa

Après le vote du Parlement suédois reconnaissant le génocide arménien de 1915, la colère de la Turquie s’exprime jusque dans la rue.
Plusieurs dizaines de militants de gauche ont défilé ce vendredi dans Istanbul pour dénoncer la motion.

Ankara l’a condamné officiellement. Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a annulé une visite en Suède prévue la semaine prochaine.
Lors d’une cérémonie, il a fait cette mise au point : “ce sujet devrait être traité par des historiens. Le fait qu’il soit présenté par différents pays, comme une menace, je trouve cela injuste et incompréhensible”, a – t – il estimé.

La motion adoptée ce jeudi par le Parlement suédois ne reflète pas la position de Stockholm sur la question du génocide. C’est ce qu’a rappelé l’ambassadeur de Suède à Ankara.
Il veut aussi rassurer les autorités turques sur un autre point : “la décision du Parlement suédois, précise – t – il, n’affectera absolument pas le très fort soutien dont le gouvernement suédois a fait part au sujet de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.”
Ankara a convoqué l’ambassadeur suédois et rappelé son représentant à Stockholm.

La notion de génocide est récusée par la Turquie même si elle reconnaît que des massacres ont été commis pendant la première guerre mondiale.