DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Espagne perd Miguel Delibes, un maître de la littérature

Vous lisez:

L'Espagne perd Miguel Delibes, un maître de la littérature

Taille du texte Aa Aa

Un “maître de la littérature espagnole du XXème siècle” et un “connaisseur de l‘âme castillane”, c’est ainsi que certains médias espagnols décrivent Miguel Delibes qui s’est éteint ce vendredi à l‘âge de 89 ans dans le centre de l’Espagne. L‘écrivain était atteint d’un cancer depuis plusieurs années. “L’hérétique”, paru en 2000, est un des derniers romans de son abondante œuvre, traduite dans une trentaine de langues.

“Dans mes livres, dans tous mes livres il y a 4 éléments essentiels: la nature, la mort, l’amour envers son prochain et l’enfance”, déclarait Miguel Delibes.

En 1993, il reçoit le prix Cervantès, le plus prestigieux prix littéraire en Espagne. Deux ans auparavant, il avait obtenu le Prix national des lettres espagnoles. Miguel Delibes a également été membre de l’Académie de la langue espagnole. Une dizaine de ses livres ont été adaptés au cinéma, dont les Saints innocents.

L‘écrivain est décédé à Valladolid en Castille, là où il est né. Ses funérailles sont prévues ce week-end.