DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ras-le-bol de l'opposition en Italie

Vous lisez:

Le ras-le-bol de l'opposition en Italie

Taille du texte Aa Aa

Colère des partis de l’opposition en Italie. Plusieurs rassemblements ont été organisés ce samedi pour dénoncer l’adoption d’un décret électoral favorable au PDL, le parti de Berlusconi, pour les régionales.

“Pouvons-nous espèrer un monde sans conflit d’intérêt ?” pouvait-on notamment lire sur les pancartes.

Les manifestants dénoncent aussi la décision de suspendre les émissions de débats politiques sur les chaînes publiques jusqu’aux 28 et 29 mars, date des élections.

“Nous manifestons pour dire non au gouvernement Berlusconi et aux lois qu’ils tentent de faire passer au Parlement”, déclare une manifestante.

“Notre pays nivelle de plus en plus vers le bas, en matière de lois et de législation, et une démocratie comme la nôtre ne mérite pas ça”, a ajouté un autre manifestant.

En modifiant la loi à la hâte, le PDL espèrait en fait pouvoir présenter des candidats, même si certaines de ses listes avaient été déposées hors délai.

C’est le cas dans la capitale où le PDL coure le risque d‘être exclu purement et simplement du scrutin, malgré l’adoption de ce décret.