DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un procureur américain porte plainte contre Toyota au nom des consommateurs


Etats-Unis

Un procureur américain porte plainte contre Toyota au nom des consommateurs

Toyota encaisse un nouveau choc frontal. Cette fois, il ne provient pas d’un collectif de victimes mais d’un procureur américain qui annonce porter plainte au nom des consommateurs. Selon lui, le constructeur japonais a continué de vendre des véhicules défectueux “sciemment”. Ce procureur est celui du comté d’Orange, en Californie: “Toyota a sciemment vendu des voitures et des camions avec des défauts qui ont causé une accélération soudaine et incontrôlable. Ces défauts existent sur des centaines de milliers de véhicules vendus aux Californiens ces dernières années. Toyota connaissait ces défauts mais les a intentionnellement dissimulés aux consommateurs”.

Le constructeur japonais a déjà dû rappeler près de 9 millions de ses véhicules défectueux distribués à travers le monde. Le procureur californien réclame une amende de 2.500 dollars pour chaque violation de la loi américaine sur les pratiques commerciales déloyales. Un nouvel exemple d’accident évité de justesse a eu lieu cette semaine en Californie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Indemnisation pour les milliers de personnes qui ont déblayé Ground Zero: un reportage d'Anna Bressanin d'Euronews