DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Entrée en vigueur de l'augmentation de la TVA en Grèce

Vous lisez:

Entrée en vigueur de l'augmentation de la TVA en Grèce

Taille du texte Aa Aa

La hausse était annoncée. Ce lundi, la vie est devenue plus chère en Grèce. Nourriture, électricité, essence, vêtements ou alcool. Quasiment aucun produit de consommation courante n’est épargné par l’augmentation des taxes. Une des principales mesures du plan d’austérité destiné à sauver le pays de la banqueroute.

Le relèvement de la TVA doit générer 1,3 milliards d’euros. Celui des taxes sur les carburants doit, lui, rapporter 1,1 milliards.

Un homme témoigne des difficultés que ces hausses vont poser aux grecs : “Pour une personne qui vit avec une retraite, bien sûr qu’il y a un impact. Nous étions affectés avant que les taxes augmentent. Maintenant, tout a augmenté, et notre situation empiré.”

“Evidemment, cela va influencer ma façon de consommer. Peut-être pas pour la nourriture parce que la hausse n’est que de 1%, mais pour d’autres produits.” explique une cliente.

Pour le président de la chambre de commerce d’Athènes, seules les grandes enseignes peuvent rogner sur les marges : “Les petites et moyennes entreprises en Grèce ne peuvent pas s’offrir le luxe de réduire davantage les prix. Au cours des deux dernières années, depuis que la crise a éclaté au niveau mondial, nous en sommes arrivés au point où le profit est devenu inexistant pour les PME grecques.”

Pour réduire dès cette année son immense déficit, le pays a mis en place un plan d’austérité de 16 milliards d’euros. Bien qu’ils accusent le coût avec colère, une majorité de Grecs en reconnaissent la nécessité.

> L’euro est-il en crise ? notre dossier spécial