DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inauguration d'une synagogue : Jérusalem en état d'alerte

Vous lisez:

Inauguration d'une synagogue : Jérusalem en état d'alerte

Taille du texte Aa Aa

La police israélienne dit craindre des échauffourées de la part de groupes palestiniens aux abords de la vieille ville. C’est là, dans le quartier juif, que doit être inaugurée en fin de journée, la synagogue de la Hourva. Ce lieu de culte avait été érigé il y a trois siècles, puis plusieurs fois détruit et reconstruit. Là, cela fait plus de soixante ans que les juifs disent attendre que leur synagogue soit rebâtie. C’est donc chose faite.

Mais voilà, cette reconstruction est perçue par les Palestiniens, comme une provocation. Certains évoquent le projet israélien de reconstruire le Grand temple de Jérusalem, sur le site-même de l’esplanade des Mosquées.

Les juifs les plus radicaux, eux, y voit un signe politique autant que religieux. Ainsi Itamar Ben Gvir, colon ultra-orthodoxe. Il s’adresse au président américain : “Jérusalem est une ville unie, elle nous appartient, elle nous appartient pour toujours”.

Cette inauguration intervient dans un climat de vives tensions. Il y a eu notamment l’annonce de la construction de nouvelles colonies juives à Jérusalem est. Cela a provoqué plusieurs accrochages ces derniers jours. Depuis vendredi dernier, l’accès à l’esplanade des Mosquées est partiellement interdit.