DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition thaïlandaise dans la rue ; Bangkok redoute une dérive violente

Vous lisez:

L'opposition thaïlandaise dans la rue ; Bangkok redoute une dérive violente

Taille du texte Aa Aa

Les forces de sécurité sont sur les dents en Thaïlande, alors que les manifestations de l’opposition s’ancrent dans la durée.

Deux soldats ont été blessés ce lundi par des tirs de grenades sur une base militaire de Bangkok. Les autorités ne sont pas en mesure de dire si cette attaque a un lien avec le mouvement lancé vendredi par les fameuses chemises rouges. Ces partisans de l’ex-premier ministre Thaksin Shinawatra avaient donné jusqu‘à ce lundi midi à l’actuel gouvernement pour démissionner et convoquer des élections anticipées.

Depuis une base militaire d’où il coordonne les opérations de sécurité, le premier ministre, Abhisit Vejjajiva, a rejeté cet ultimatum dans la matinée dans une allocution télévisée.

Les chemises rouges ont rétorqué en annonçant leur l’intention de verser symboliquement leur sang devant le siège de sa formation, le parti démocrate, ce mardi.