DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Parti socialiste français maintient son emprise sur les régions

Vous lisez:

Le Parti socialiste français maintient son emprise sur les régions

Taille du texte Aa Aa

Le premier tour des élections régionales en France est un premier réel désaveu pour la politique du président Nicolas Sarkozy. Son parti de droite UMP, avec 26% des voix, est devancé de trois points par le Parti socialiste, qui récolte 29%. Mais le Premier ministre François Fillon se veut serein: “Tout reste ouvert parce que les électeurs ne sont la propriété d’aucun parti. Dimanche prochain, il reviendra à chacun d’entre vous de choisir une équipe et un projet pour sa région”.

La droite semble compter sur un sursaut des abstentionnistes au deuxième tour. 53% des électeurs sont restés chez eux cette fois-ci. Cependant, le PS de Martine Aubry a le vent en poupe: “Les Français ont largement voté pour la gauche, ils ont placé le Parti socialiste très nettement en tête de celle-ci, a déclaré Martine Aubry. Ils ont aujourd’hui exprimé leur refus d’une France divisée, angoissée, affaiblie, et ils ont surtout voulu exprimer leur souhait d’une France à la fois plus juste et plus forte”.

Europe Ecologie est devenue la troisième force politique française lors de ce premier tour des régionales avec plus de 12% des voix. Dans beaucoup de régions, elle sera une alliée précieuse pour les socialistes. Quant au Front National, le parti d’extrême-droite de Jean-Marie Le Pen, il a connu un regain, atteignant presque 12% des suffrages. En Provence-Alpes-Côte d’Azur et dans le Nord-Pas-de-Calais, ses scores avoisinent même les 20%.