DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Antinucléaires allemands en colère

Vous lisez:

Les Antinucléaires allemands en colère

Taille du texte Aa Aa

Berlin a donné ce lundi son feu vert à l‘étude d’un site qui pourrait servir à stocker les déchets radioactifs des 17 centrales nucléaires que compte l’Allemagne. Il s’agit de déterminer si l’ancienne mine de sel désaffectée de Gorleben (nord) répond aux exigences de sécurité. L’enquête devrait durer 7 ans selon le ministre de l’Environnement qui balaie les critiques.

“Il y a une responsabilité, que l’on soit en faveur de l‘énergie nucléaire ou non. Nous avons la responsabilité d’assurer le stockage final avec des exigences de sécurité maximales. Nous devons faire les recherches nécessaires. C’est pourquoi ce moratoire n’est pas responsable, il est lâche”, lance Norbert Röttgen.

Gorleben avait était choisi comme site de stockage il y a 30 ans. Mais lorsque les Verts étaient au pouvoir, ils sont parvenus à faire adopter un moratoire de dix ans pour protéger cette ville. Un moratoire aujourd’hui levé par le gouvernement de droite, au grand dam de la population.