DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Amiante: les victimes demandent l'interdiction mondiale de la "fibre tueuse"

Vous lisez:

Amiante: les victimes demandent l'interdiction mondiale de la "fibre tueuse"

Taille du texte Aa Aa

Des représentants des victimes de l’amiante venus d’Europe mais aussi d’Asie et d’Amérique latine se sont rassemblés pour deux jours à Turin en Italie. Ils réclament l’interdiction mondiale de la “fibre tueuse”. Surtout, ils veulent que les responsables de la catastrophe de l’amiante payent, notamment le groupe suisse Eternit.

“Eternit a développé une stratégie mondiale pour empêcher le plus longtemps possible la connaissance des effets sanitaires de l’amiante et pour continuer et même implanter dans d’autres continents la production, l’utilisation et la vente de l’amiante. Alors que déjà en Europe, en Amérique du Nord, non seulement on savait, mais les procès commençaient, et on commençait à avoir des réglementations très strictes” .

Turin est le symbole de ce combat. Depuis décembre 2009 s’y tient le premier grand procès pénal de l’amiante en Europe.

L’amiante est désormais totalement interdite sur le vieux continent alors qu’elle est encore beaucoup utilisée ailleurs dans le monde. Elle causerait la mort de près de 100 000 personnes chaque année.