DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Allemagne veut rendre possible l'exclusion d'un pays de la zone euro

Vous lisez:

L'Allemagne veut rendre possible l'exclusion d'un pays de la zone euro

Taille du texte Aa Aa

Envolée, la belle solidarité affichée par les Européens. Alors que la Grèce s’enfonce dans la crise budgétaire, le soutien de ses partenaires tarde à se concrétiser, il se fait même plus diffus. Devant le Parlement allemand, la Chancelière Angela Merkel a repris à son compte une idée de son ministre des Finances : créer un Fonds monétaire européen assorti de sanctions pour les mauvais élèves. L’ultime recours serait l’exclusion pure et simple de la zone euro.

“A l’avenir, il nous faudra intégrer cela dans le Traité pour rendre possible, en dernier recours, l’exclusion d’un pays de la zone euro lorsqu’il ne remplit pas les conditions, et ce encore et encore sur le long terme. Autrement, la coopération est impossible.”

L’orthodoxie à l’allemande est loin de faire l’unanimité parmi ses partenaires. Christine Lagarde a d’ailleurs suggère à Berlin de balayer devant sa porte, en bridant un excédent commercial qui menace la compétitivité de ses voisins de l’eurozone, en l’occurrence la France.

Quant à la Commission européenne, elle lance un avertissement généralisé à 14 pays européens, dont l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni ou encore l’Espagne. Ils auraient une fâcheuse tendance à gonfler leurs hypothèses de croissance pour promettre un assainissement budgétaire, sans trop insister sur les mesures concrètes. D’après les chiffres de Bruxelles, un déficit de 7,5% du PIB est revu cette année dans l’ensemble de l’Union européenne.