DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour au calme partiel à Jérusalem

Vous lisez:

Retour au calme partiel à Jérusalem

Taille du texte Aa Aa

Ce mercredi matin Israël a levé son bouclage de la Cisjordanie et rouvert l’esplanade des Mosquées au public. Après les heurts hier entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes, la police reste en état d’alerte. Va-t-on tout droit vers une troisième intifada?

Pour le Sécrétaire général de l’Initiative Nationale Palestinienne,“l’intifada a déjà bel et bien commencée. Ce que vous voyez aujourd’hui c’est une intifada pacifique, populaire et de lutte depuis le lancement par Israël de la construction du mur de séparation raciste. Cette Intifada s’est intensifiée pour donner ce que l’on voit aujourd’hui.
Les Palestiniens ne peuvent plus supporter cette injustice. Nous sommes interdits d’accès à Jérusalem depuis cinq ans. Je suis venu ici sans permission, j’ai été obligé d’escalader des collines pendant de longues heures pour arriver jusqu‘à la la ville sainte. Ce que vous voyez aujourd’hui n’est qu’une réaction populaire et normale d’un peuple décidé à obtenir sa libérté et son indépendance”.

La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton continue sa tournée dans la région. Après la Jordanie elle se rendra à Jérusalem.
La ville sainte est sous très haute tension depuis l’annonce par Israël de la construction de 1600 nouveaux logements dans la partie arabe de la ville annexée par l’Etat hébreu.
Hier, le Hamas avait aussi appelé à une “journée de rage” pour dénoncer l’inauguration d’une synagogue dans un quartier juif de la vieille ville.