DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Shlomo Ganor : "le gel des colonies concerne seulement la Cisjordanie"

Vous lisez:

Shlomo Ganor : "le gel des colonies concerne seulement la Cisjordanie"

Taille du texte Aa Aa

Issam Badran, euronews
“Commençons par la crise entre les Etats-Unis et le gouvernement israélien et le report de la visite de l’envoyé spécial américain George Mitchell au Proche-Orient. D’après ce qu’a publié le journal Haaretz ce matin, les Etats-Unis posent des conditions à Israël. Parmi ces conditions, il y a l’arrêt de la colonisation ou plus précisément l’arrêt du plan de colonisation de Jérusalem-est, ensuite l’envoi de signaux positifs à l’Autorité palestinienne et à son président Mahmoud Abbas, et également que les négociations indirectes abordent des questions de fond. Alors à votre avis, est-ce que Netanyahou va accepter ces conditions de l’administration Obama ?”

Shlomo Ganor, analyste israélien
“Il y a des efforts qui sont faits en ce moment, et qui vont se poursuivre dans les prochains jours, pour trouver une solution au désaccord entre Israël et les Etats-Unis, après la crise qui a éclaté entre les deux pays la semaine dernière et à la lumière des contacts et des compromis en cours. Les deux pays pourront arriver à un accord équilibré, et Israël va communiquer aux Etats-Unis sa décision de façon officielle.”

Issam Badran, euronews
“Comment est-ce que le processus de paix peut redémarrer si le gouvernement Netanyahou et sa coalition composée de partis de droite, parmi eux Israël Beitouna, ne stoppe pas la construction de colonies et n’envoie pas de signaux positifs à l’Autorité palestinienne ? Comment le processus de paix peut-il se poursuivre dans ces conditions ?”

Shlomo Ganor
“Il faut d’abord souligner que le gouvernement de droite, actuellement dirigé par Benjamin Netanyahou, est aussi celui qui a adopté en juin dernier la déclaration historique qui admet un Etat palestinien ainsi que le gel de la construction de colonies en Cisjordanie.”

Issam Badran, euronews
“Ce gel des colonies dont vous parlez, Benjamin Netanyahou ne l’a pas respecté en annonçant la construction de 1.600 logements à Ramat Shlomo, et auparavant il y avait eu la construction de 112 logements à Bethléem. Comment est-ce possible ?”

Shlomo Ganor
“La décision du gel des colonies prise par le gouvernement il y a trois mois concerne seulement la Cisjordanie, et c’est à cela que le gouvernement israélien s’est engagé. Cela exclut le grand Jérusalem et tant l’administration américaine que l’Autorité palestinienne en avaient connaissance.”