DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le conflit chez British Airways déclenche une solidarité syndicale transatlantique

Vous lisez:

Le conflit chez British Airways déclenche une solidarité syndicale transatlantique

Taille du texte Aa Aa

Si aucun élément nouveau n’intervient d’ici-là, les personnels naviguant de la compagnie aérienne britannique British Airways se mettront en grève samedi, dimanche et lundi prochain. D’un côté British Airways montre un visage rassurant et affirme que les volontaires et des locations d’avions avec leur personnel lui permettront d’assurer 60% des vols prévus, et de l’autre le syndicat national Unite affirme qui a reçu le soutien du puissant syndicat américain des transports Teamsters.
“Nous voulons être solidaires de nos frères et soeurs en Angleterre a déclaré James Hoffa Jr, le président de Teamsters, et nous voulons être d’un grand soutien à Unite, nous allons d’ailleurs explorer ce qu’on peut faire de légal, mais quelque soit notre soutien matériel, nous voulons que les gens sachent que nous les soutenons moralement.”
Le syndicat américain Teamsters pourrait perturber les vols de British Airways en refusant de nettoyer les appareils ou de refaire leur plein.
“Le dévouement et la fierté de nos membres sont actuellement sapés par ce que nous considérons être une attaque sur leur professionnalisme et c’est totalement inacceptable, affirme Steve Turner du syndicat britannique Unite, et sans une proposition de British Airways nous n’aurons d’autre choix que d’entamer un conflit de trois jours”.
Un autre préavis de grève a été posé pour le 27 mars pour une durée de quatre jours celui-ci. Le conflit porte les mesures d’austérité et les suppressions de postes décidées par British Airways et que la direction juge nécessaires pour combler les lourdes pertes de la compagnie.