DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violences au Proche-Orient

Vous lisez:

Violences au Proche-Orient

Taille du texte Aa Aa

Le tir de roquette qui a tué ce matin un ouvrier agricole étranger dans le sud d’Israël a été revendiqué par un groupe salafiste de Gaza proche d’Al Qaida. Un tir meurtrier qui a été condamné de toutes part et notamment par le secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon à son arrivée à Moscou où il doit rencontrer demain les autres membres du Quartett pour essayer de faire avancer le processus de paix au Proche-Orient.
L’attaque est intervenue au moment où la cheffe de la diplomatie européenne, Catherine Ashton faisait une courte visite à Gaza.
“Je condamne toute forme de violence, a-t-elle dit.
Il nous faut avancer pour faire progresser le processus de paix vers un règlement satisfaisant, c’est ce que j’ai dit à tous les politiciens de la région que j’ai rencontré”.
Depuis une semaine, la tension est montée dans les territoires, en particulier suite à l’annonce par l’Etat hébreu d’un nouveau plan de colonisation à Jérusalem est, à l’image de ces clashes qui ont éclaté à Hébron, entre jeunes palestinens et forces de sécurité israéliennes.