DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des pages blanches en Une des quotidiens estoniens pour défendre la liberté de la presse

Vous lisez:

Des pages blanches en Une des quotidiens estoniens pour défendre la liberté de la presse

Taille du texte Aa Aa

Et si demain la presse estonienne ressemblait à ca ?

L’opération menée jeudi par de grands journaux de la république balte se veut comme une protestation à un projet de loi du gouvernement qui obligerait les journalistes à dévoiler leurs sources.

Pour la rédactrice en chef du quotidien Postimees, Merit Kopli, “ces six journaux n’ont pas trouvé d’autre alternative pour faire comprendre aux politiques que ce texte n’est pas bon et qu’il sanctionne la liberté de la presse”.

Mais pour le Ministre de la Justice, Rein Lang, à l’origine du projet de loi, l’opération est contreproductive.

“La presse libre, dit-il, fait ce qu’elle veut. Si elle n’a pas de publicité elle peut publier des pages blanches mais moi j’aurais publié quelque chose”.

Selon lui, le projet de loi est essentiel. Il permettrait de rendre les médias plus responsables.

Le texte a été transmis au Parlement.
Il pourrait etre adopté dans les prochains mois.