DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Minuit : début d'une grève à British Airways

Vous lisez:

Minuit : début d'une grève à British Airways

Taille du texte Aa Aa

Les négociations entre la direction de la compagnie aérienne britannique et le syndicat Unite ont échoué ce vendredi. Depuis deux jours, les deux parties essayaient de trouver une solution in extremis. Mais il n’y a donc pas eu d’accord.

“Je suis très déçu pour les voyageurs”, a réagi Tony Woodley, co-secrétaire général du syndicat Unite. Il ajoute : “je suis très déçu pour le personnel de la compagnie. Je suis très déçu par le fait que les faucons de British Airways, ceux qui s’opposent à un accord négocié, l’aient emporté”.

La grève doit durer d’abord trois jours, de ce samedi jusqu‘à lundi. Le travail sera ensuite à nouveau suspendu quatre jours à partir du week-end prochain.

“Je regrette sincèrement tous les désagréments que cela va engendrer pour les usagers”, a affirmé de son côté Willie Walsh, le directeur général de British Airways. Pour autant, il a tenu à dire que “des dizaines de milliers d’employés de la compagnie (seraient), malgré tout, à leur poste. Il y aura des vols British Airways demain (samedi), et ce, en dépit de cette grève”.

Par ce mouvement, les syndicats veulent dénoncer le plan d‘économies annoncé par la direction. Ce plan prévoit des centaines de suppressions d’emplois et le gel des salaires cette année.

La direction insiste sur le fait que l’entreprise a beaucoup à perdre avec une telle grève, dans la mesure où dit-elle la compagnie fait déjà face à de lourdes difficultés financières.

Ce mouvement social est, par ailleurs, suivi avec attention par la classe politique britannique, à quelques semaines des élections législatives.