DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retard dans l'opération de rachat de Volvo par le constructeur chinois Geely

Vous lisez:

Retard dans l'opération de rachat de Volvo par le constructeur chinois Geely

Taille du texte Aa Aa

Les discussions entre le constructeur automobile chinois Geely et l’américain Ford pour la reprise de Volvo “sont retardées par une difficulté mais la perspective d’un accord n’est pas remise en cause” :
c’est ce qu’a affirmé le président du groupe chinois au Wall Street Journal. Mercredi les porte-parole des deux constructeurs avaient affirmé que l’accord portant sur le rachat de Volvo pour près d’1,5 milliard d’euros devait être signé d’ici la fin du mois. On ne connaît pas la nature des difficultés en question.