DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Espagnols victimes d'une méprise de la police française vont porter plainte

Vous lisez:

Les Espagnols victimes d'une méprise de la police française vont porter plainte

Taille du texte Aa Aa

Les pompiers catalans, pris par erreur pour des membres de l’ETA par les autorités françaises, vont porter plainte. Ils estiment avoir subi un préjudice à cause de la diffusion en France et en Espagne d’une vidéo-surveillance les montrant dans un supermarché de Dammarie-les-Lys. C’est dans cette même ville de la région parisienne qu’un policier français avait été tué mardi dernier par des personnes soupçonnées d’appartenir à l’ETA.

“Ils ne nous ont même pas traités de terroristes présumés mais de terroristes tout court, a protesté l’un des pompiers. Nous avons été accusés d‘être des membres de l’ETA. Imaginez ce que nos familles ont pu ressentir”. La police française a tenté d’expliquer la confusion née de la vidéo-surveillance. Un vrai membre présumé de l’ETA avait été arrêté par les policiers français dès mardi soir. Il devait être déféré samedi au parquet antiterroriste et présenté à un juge d’instruction.