DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France et Espagne réaffirment leur union contre l'ETA

Vous lisez:

France et Espagne réaffirment leur union contre l'ETA

Taille du texte Aa Aa

Les funérailles nationales du policier français, tué il y a une semaine par des membres présumés de l’organisation terroriste basque, ont eu lieu à la mi-journée à Melun en présence du président Nicolas Sarkozy et du chef du gouvernement espagnol José Luis Zapatero.

“Que les choses soient claires monsieur le Président du gouvernement espagnol, a déclaré Nicolas Sarkozy, notre mobilisation est totale. Nous allons éradiquer une à une toutes les bases de l’ETA en France. Nous allons les débusquer un a un et nous démantèlerons tous les soutiens de cette organisation terroriste”.

José Luis Zapatero a de son côté lancé un avertissement à l’ETA. Un homme a été interpellé après la fusillade, et ses complices sont toujours activement recherchés : “La France et l’Espagne, le président Sarkozy et moi même, ressentons une grande tristesse pour la mort du policier français. Mais ceux qui doivent être le plus inquiets, ce sont les membres de l’ETA car ils vont être poursuivis, sans relâche par nos forces de police communes, jusqu‘à ce qu’on en finisse avec l’ETA dans ce pays.”

Jean-Serge Nérin, 52 ans, père de quatre enfants, a été tué mardi dernier en région parisienne lors d’une fusillade attribuée à un commando de l’ETA.
Il s’agit de la première victime de l’organisation parmi les forces de l’ordre françaises.